Maladies

Pleurésie - symptômes, diagnostic et traitement

Pleurésie - symptômes, diagnostic et traitement


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La pleurésie, également connue sous le nom de pleurésie, est une affection médicale grave qui peut entraîner des complications importantes. Pour cette raison, la pleurésie est essentielle pour le traitement médical, même si les bons remèdes naturopathiques peuvent soutenir le processus de guérison.

La peau pectorale

Les deux poumons humains sont recouverts d'une peau ultra fine fournie par des vaisseaux. La peau du poumon (plèvre viscérale) ne borde la plèvre (parietalis pleura) qu'à travers un espace très mince rempli de liquide. Cela couvre la paroi thoracique, le diaphragme et l'espace cutané médian. Les deux feuilles pleurales sont collectivement appelées plèvre ou simplement plèvre.

Causes de l'inflammation

Le plus souvent, la pleurésie survient à la suite d'une pneumonie. D'autres causes sont post-traumatiques, comme une blessure à la poitrine causée par des côtes cassées. La chirurgie dans la région de la poitrine peut également provoquer une pleurésie. De plus, l'aspiration de liquides ou de corps étrangers est une cause possible de développement de pleurésie.

D'autres déclencheurs peuvent être:

  • Tuberculose,
  • Infarctus pulmonaire,
  • Carcinome bronchique,
  • Tumeur pleurale
  • Maladies auto-immunes telles que le lupus érythémateux qui affectent la plèvre
  • Infections causées par des champignons ou des parasites,
  • pancréatite (inflammation du pancréas),
  • Abcès du foie ou des reins.

Une cause moins fréquente de pleurésie est l'infection virale. Un agent pathogène possible est le virus Coxsackie B, qui déclenche la maladie dite de Bornholm.

Forme sèche ou humide

La forme sèche, dans laquelle l'inhalation et l'expiration sont très douloureuses, se développe souvent en forme humide de pleurésie. La forme humide provient du fait qu'un épanchement inflammatoire se forme.

Symptômes

Les patients atteints de pleurésie éprouvent des douleurs thoraciques liées à la respiration. Ceux-ci peuvent parfois être si prononcés que les personnes touchées adoptent une posture protectrice. Cela se traduit par une courbure de la colonne vertébrale et une réduction des mouvements respiratoires du côté affecté.

  • D'autres symptômes comprennent:
  • une toux sèche,
  • sensation générale de malaise,
  • Fièvre,
  • Sensation de pression dans la poitrine,
  • et essoufflement.

La pleurésie étant généralement précédée d'une maladie sous-jacente, les plaintes responsables sont bien entendu également ajoutées. Plus l'épanchement pleural (forme humide) est prononcé, plus la difficulté à respirer est grande.

Différences de symptômes - forme sèche ou humide

Dans la pleurésie sèche, une douleur aiguë dans la poitrine est au premier plan. Ceux-ci augmentent lorsque vous inspirez et également lorsque vous toussez - de sorte que les personnes touchées respirent généralement très peu profondément. La toux associée à la maladie est souvent une toux sans irritation. Le soi-disant «frottement pleural» est connu pour sa forme sèche. Ce son est créé en frottant les couches pleurales les unes sur les autres et peut être entendu en écoutant avec un stéthoscope.

Si la forme sèche de la pleurésie devient humide, le frottement pleural ne peut plus être entendu. La douleur massive précédente lors de la respiration s'arrête également soudainement. La toux et la respiration ne causent plus de plaintes. L'épanchement qui en résulte est «à blâmer» pour cela. Maintenant, il y a d'autres plaintes: une sensation de pression dans la poitrine et un essoufflement. Les personnes touchées peuvent ressentir une douleur à l'épaule. Cela peut se produire si l'épanchement irrite le nerf diaphragmatique. D'autres plaintes avec pleurésie humide incluent le gain de poids (de l'épanchement) et la fièvre.

Diagnostic

Un historique médical détaillé est nécessaire pour le diagnostic. Ceci est suivi d'un examen physique, dans lequel, par exemple, le médecin constate le «frottement pleural» mentionné lors de la culture. Un examen de laboratoire détermine les valeurs générales d'inflammation et les agents pathogènes dans le sang, le liquide peut être visualisé dans la région de la poitrine à l'échographie et une image aux rayons X montre si, par exemple, une pneumonie est présente et si un épanchement s'est formé.

Il est important de connaître la cause de la pleurésie. Il est important d'aborder ce problème. Un épanchement peut être percé afin de déterminer ensuite l'agent pathogène à l'aide de la ponction.

D'autres méthodes d'examen sont l'IRM (imagerie par résonance magnétique), la tomodensitométrie (tomodensitométrie) ou une biopsie. Cette dernière est principalement réalisée en rapport avec le cancer.

Thérapie

Le traitement de la pleurésie dépend principalement de la cause. Par exemple, si une pneumonie bactérienne est présente, elle est traitée avec un antibiotique approprié. Si le traitement est administré à temps, l'inflammation guérit généralement facilement. En plus du traitement causal, la pleurésie est bien entendu également traitée avec des agents appropriés.

La pleurésie sèche, souvent accompagnée de douleurs massives, nécessite l'administration d'analgésiques et éventuellement de préparations anti-toux. De plus, la pleurésie nécessite toujours du repos pour récupérer correctement. Un épanchement peut être perforé pour faciliter la respiration. Un drainage thoracique peut être nécessaire pour aspirer la sécrétion. La plèvre peut également être alimentée en antibiotique via ce drainage ou d'autres médicaments peuvent être introduits. Les enzymes telles que les wobenzymes ont également un effet anti-inflammatoire, et la bryonie est un remède éprouvé en homéopathie.

Complications

Si la pleurésie n'est pas traitée correctement ou n'a pas guéri, la plèvre et la plèvre peuvent se développer ensemble. Ceci est connu comme la soi-disant écorce pleurale. En conséquence, les poumons ne peuvent plus se développer correctement, la respiration est difficile. Les deux feuilles sont à nouveau séparées l'une de l'autre en une seule opération.
La chirurgie peut également aider à traiter la pleurésie qui s'accompagne d'une suppuration massive.

Aide de la naturopathie

Même si la pleurésie est absolument entre les mains d'un médecin, les bons remèdes naturopathiques peuvent favoriser la guérison et, surtout, améliorer l'état général.

La médecine anthroposophique en particulier dispose de très bonnes ressources, qui peuvent être prescrites en complément du traitement médical conventionnel d'une pleurésie. Ceux-ci sont injectés ou administrés par voie orale. Ce qui aide le système immunitaire à faire face plus rapidement à l'inflammation, ce sont les perfusions de vitamine C. Ceux-ci stimulent le système immunitaire et renforcent tout l'organisme.

Une alimentation saine et riche en vitamines complète le concept. Il est également important que les patients consomment suffisamment de liquide sous forme de thé et d'eau plate et, surtout, prennent le temps de récupérer.

Résumé

La pleurésie est une condition qui doit être traitée dès que possible. Si vous ressentez des douleurs dépendantes de la respiration, associées à une toux sèche, un essoufflement et de la fièvre, vous devez consulter un médecin très rapidement. La bonne thérapie et un repos au lit suffisant permettent à l'inflammation de guérir sans aucun problème. Cependant, si le traitement n'est pas effectué à temps ou si la maladie est retardée, des complications sont possibles, pouvant nécessiter une intervention chirurgicale. (sw)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Susanne Waschke, Barbara Schindewolf-Lensch

Se gonfler:

  • Portail autrichien de la santé publique: pleurésie (consulté le 30 juillet 2019), gesundheit.gv.at
  • Merck and Co., Inc.: Viral pleurisy (consulté le 30 juillet 2019), msdmanuals.com
  • Herold, Gerd: Internal Medicine 2019, auto-publié, 2018
  • Jany, Berthold / Welte, Tobias: épanchement pleural de l'adulte - causes, diagnostic et traitement, Dtsch Arztebl Int, 2019, aerzteblatt.de
  • Mayo Clinic: Pleurisy (consulté le 30 juillet 2019), mayoclinic.org
  • National Heart, Lung, and Blood Institute (NHLBI): Pleurisy and Other Pleural Disorders (consulté le 30 juillet 2019), nhlbi.nih.gov
  • Reamy, Brian V. / Williams, Pamela M. / Odom, Michael Ryab / u, a,: Pleuritic Chest Pain: Sorting Through the Differential Diagnosis, American Family Physician, 2017, aafp.org
  • National Health Service UK: Pleurisy (accès: 30.07.2019), nhs.uk

Codes ICD pour cette maladie: les codes J86, J90, R09ICD sont des codages valides au niveau international pour les diagnostics médicaux. Vous pouvez trouver par exemple dans les lettres du médecin ou sur les certificats d'invalidité.


Vidéo: Mythes et réalités sur le cancer du poumon (Janvier 2023).