Maladies

Syndrome d'Asperger - causes, traitement et symptômes

Syndrome d'Asperger - causes, traitement et symptômes


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

le syndrome d'Asperger est également appelé autisme hautement fonctionnel, car de nombreux enfants atteints d'Asperger ne présentent pas de nombreux symptômes généralement associés à l'autisme. C'est pourquoi certains enfants atteints d'Asperger ne sont jamais correctement diagnostiqués et souvent leurs pairs, enseignants et parents comprennent mal le trouble comme une simple inconduite - comme hostile ou obstinée.

La raison en est qu'il est difficile pour les personnes sans formation de reconnaître les enfants atteints du syndrome, car ces enfants sont souvent intelligents, ont des compétences linguistiques normales et n'ont pas de défauts physiques - contrairement aux personnes autistes classiques.

En tant qu'adultes, ils peuvent généralement gérer seuls et même occuper des postes de spécialistes dans des domaines spéciaux tels que le domaine de l'informatique et des sciences.

Comment les parents savent-ils si leur enfant est atteint du syndrome d'Asperger?

Les enfants atteints de ce trouble sont souvent obsédés par certains objets ou actions. Les objets de cette obsession peuvent varier d'un cas à l'autre - quel que soit l'objet de l'obsession, les personnes concernées en parlent tout le temps: il peut s'agir de vélos, d'architecture domestique, de systèmes d'armes, mais rarement interpersonnels. Ceux qui sont obsédés ne remarquent pas si quelqu'un d'autre s'intéresse au sujet.

Les auditeurs (souvent involontaires) interprètent facilement la précipitation du discours comme impoli, ils sont agacés et considèrent les personnes touchées comme des personnes scandaleuses qui préfèrent s'entendre parler, c'est-à-dire manquer consciemment d'empathie.

En réalité, la relation entre Asperger et l'autisme est montrée ici, car cette incapacité à reconnaître les intérêts des autres coïncide avec d'autres types de la forme autiste.

Alors que certains enfants affectés montrent des compétences sociales qui semblent normales, d'autres n'ont pas ce comportement social. Ils montrent alors, par exemple, un langage corporel indifférencié, parlent de façon monotone, ils ne voient aucun humour, surtout aucune ironie, et ils ont des problèmes de communication non verbale. En raison de ces caractéristiques, ils sont parfois évités ou marginalisés par d'autres enfants et sont considérés comme «bizarres».

Certains enfants atteints du syndrome ont des problèmes moteurs avec des activités telles que le vélo, l'escalade ou le jeu qui nécessitent un effort physique. Ces enfants semblent mal à l'aise, comme marcher ou courir, même à une altitude normale. Certains enfants répètent également des comportements stéréotypés comme applaudir le changement ou tourner autour.

Histoire du syndrome d'Asperger

Le syndrome est probablement connu depuis le 16ème siècle, lorsque Johannes Mathesisus, un compagnon de Luther, a publié une histoire sur un garçon de 12 ans qui montrait un comportement autistique. Luther pensait que le garçon était une masse de viande sans âme que le diable aurait occupée.

Le psychologue pour enfants viennois Hans Asperger a décrit le syndrome pour la première fois dans les années 1940. Il a examiné des enfants qui avaient un comportement autiste mais qui étaient normalement intelligents et n'avaient aucun problème de langage.

De nombreux experts pensaient que le comportement était simplement une forme légère d'autisme et ont donc appelé le trouble «autisme de haut niveau». Uta Fried, une neuroscientifique de Londres, a décrit les patients comme «une trace d'autisme».

En 1994, l'American Psychiatric Association a classé Asperger comme un trouble distinct en plus de l'autisme. Cependant, à ce jour, de nombreux experts considèrent toujours Asperger comme un autisme, mais comme un type faible. Enfin, en 2013, l'autisme a été déployé sous diverses formes, dont Asperger.

Caractéristiques

Le syndrome diffère de l'autisme classique par des symptômes moins sévères et l'absence de troubles de la parole. Les enfants touchés ont souvent de bonnes compétences linguistiques et cognitives. Pour le profane, un tel patient apparaît souvent comme un enfant «normal» qui se comporte étrangement.

Contrairement aux personnes autistes classiques, qui ne s'intéressent pas à leur environnement, de nombreuses personnes atteintes d'Asperger essaient de s'impliquer intensément dans les relations sociales. Cependant, leur «autisme» montre qu'ils ne savent pas comment. Ils ne comprennent souvent pas les règles sociales ou font preuve d'un manque d'empathie. Ils évitent souvent le contact visuel, semblent désintéressés par la conversation et ne comprennent pas les gestes.

Votre intérêt pour leurs topos spéciaux devient une obsession. Les enfants affectés collectent souvent des objets d'une certaine catégorie, par exemple des pierres ou des bouteilles. Ils sont parfaits pour stocker des informations spécifiques comme les statistiques de baseball ou les noms de plantes latines. Vous avez une bonne mémoire, mais des problèmes avec des concepts abstraits.

L'une des principales différences entre Asperger et l'autisme classique est l'absence de trouble du langage: bien que ces enfants aient généralement de bonnes compétences linguistiques, ils utilisent le langage différemment de ceux qui ne sont pas affectés. Vos modèles de discours sont, par exemple, de nature inhabituelle ou rythmique, puis à nouveau formellement corrects, mais trop forts ou trop perçants. Les enfants atteints de la maladie d'Asperger ne comprennent souvent pas le sous-texte d'un message, et souvent ne comprennent pas le compromis - la signification sociale de la communication.

Les personnes affectées ont souvent du mal à imaginer quelque chose et brillent dans l'apprentissage des faits. Cela crée des problèmes à l'école, en particulier dans des matières telles que la littérature et la philosophie.

Alors que les personnes atteintes d'autisme classique sont souvent handicapées intellectuellement, la plupart des patients Asperger ont une intelligence moyenne à élevée.

Ils utilisent leur force particulière en apprenant des tonnes de faits sur certains sujets. D'autres sont extrêmement précis dans l'organisation des objets. Les patients peuvent développer ces intérêts en étudiant et en travaillant dans leur domaine d'expertise.

Ils partagent avec les personnes autistes classiques que tout changement inattendu dans leur routine peut les bouleverser. Par exemple, si un enfant affecté va toujours par le même chemin à l'école mais que la route est bloquée en raison d'un accident, son système d'orientation tombe en panne. Les patients Asperger ont peur si quelqu'un est en retard ou si des excursions de classe spontanées brisent la structure habituelle.

Symptômes du syndrome d'Asperger

Les enfants affectés ont souvent du mal à nouer des amitiés. Vous ne trouverez alors aucun lien avec vos pairs en raison de leur manque de compétences sociales. Vous avez des difficultés à parler à d'autres enfants ou à participer à des activités de groupe.

Cela peut ébranler ces enfants parce qu'ils veulent se connecter intensivement avec leurs pairs. Cependant, certains malades n'ont aucune envie de se faire des amis et préfèrent être seuls.

Les jeunes enfants atteints de la maladie présentent parfois un mutisme sélectif. Cela signifie, par exemple, qu'ils ne parlent librement que s'ils connaissent les personnes présentes et se taisent envers les étrangers. Les membres directs de la famille ne sont généralement pas affectés parce que l'enfant se sent à l'aise de leur parler.

Ce comportement d'évitement est évident à l'école et en public, et certains enfants refusent de parler à des étrangers dès leur plus jeune âge. Ce comportement disparaît parfois tout seul, la thérapie aide les autres enfants.

Les personnes touchées ont souvent du mal à faire preuve d'empathie envers les autres. En vieillissant, cependant, ils apprennent comment les autres réagissent à eux. Ils l'apprennent, mais ils ne le ressentent pas. Par exemple, bien qu'ils répondent de manière appropriée et donnent les «bonnes» réponses, ils ne comprennent pas pourquoi ils snobent les autres.

Cela devient évident lorsque les enfants Asperger jouent trop brutalement avec d'autres enfants ou utilisent des mots durs sans savoir qu'ils offensent l'autre personne. Interrogés sur ce comportement, ces enfants répondent que ce qu'ils ont dit est vrai et qu'ils ne comprennent pas le problème.

Les personnes qui souffrent du trouble ont souvent du mal à établir un contact visuel avec leurs interlocuteurs. Certains pensent que ce comportement résulte d'un manque de confiance. D'autres soupçonnent que le contact visuel met les personnes touchées mal à l'aise.

Il existe même une théorie selon laquelle les patients ne comprennent pas à quel point ce contact visuel est important et pourquoi, car ils ne comprennent pas la communication sociale. Cela peut même conduire au problème inverse si la personne force le contact visuel et dérange les autres.

L'idée que les personnes touchées n'ont aucun sentiment est fausse. Les experts décrivent ces patients comme «actifs mais sans forme». Par exemple, ils deviennent très actifs socialement et nouent des amitiés étroites. D'autres s'entourent de nombreuses connaissances, mais n'entrent pas dans des liens solides.

Les personnes touchées sont souvent mauvaises à l'école mais ont des intérêts spécifiques. Cependant, ces intérêts sont très ciblés et ils développent des connaissances spécialisées approfondies, qu'il s'agisse d'aéromodélisme, de jeux vidéo ou de dessin.

L'accent mis sur ces intérêts leur donne la sécurité. Lorsqu'ils sont obligés d'abandonner leurs projets, ils sont exposés à un grand stress - comme c'est le cas lorsque leurs projets échouent. Un spécialiste a déclaré à propos d'une personne touchée: "Il a un intérêt presque érotique pour ses vélos."

Suivre une routine est très important pour les patients Asperger. Ils sont stressés et ont peur si leur structure change. Les nouvelles situations les font frissonner. Une routine les aide à contrôler leur peur. Heureusement, une grande partie de notre vie est la routine, et si un enfant a le trouble, cela peut être fait.

Un symptôme du trouble peut être vu dans l'interprétation immédiate de ce qui a été dit. Par exemple, les personnes touchées ne comprennent pas le sarcasme, mais prennent ce que quelqu'un dit pour argent comptant.

Parfois, ils comprennent l'humour. Si, après une explication, ils comprennent la subtilité de ce qu'ils ont pris à la lettre, ils trouvent cela aussi drôle que «normal».

Un autre symptôme est la capacité surprenante à reconnaître les modèles. Souvent, ces personnes essaient de saisir le réseau routier de leur environnement en tant que petits enfants. Bien qu'ils aient des problèmes dans de nombreuses matières, les modèles en mathématiques et en art sont faciles pour eux. Si ce talent naturel est requis, les patients Asperger peuvent devenir maîtres de leur métier.

Certains patients ont du mal à contrôler leur motricité fine. Cela se manifeste par une mauvaise écriture car la coordination de l'œil et de la main leur cause des problèmes.

Cause du syndrome d'Asperger

Les changements dans le cerveau sont responsables de nombreux symptômes de ce trouble. À ce jour, cependant, les médecins ne peuvent pas dire exactement d'où proviennent ces changements. Les facteurs génétiques peuvent jouer un rôle ainsi que les poisons, les produits chimiques ou les virus. Les garçons sont plus souvent touchés que les filles.

Asperger est plus fréquent que l'autisme classique: alors que seulement 4 personnes sur 10 000 sont atteintes d'autisme classique, le nombre ici est de 25. Une étude empirique approfondie menée par le groupe Gilbergś en Suède a montré qu'environ 0,7% des enfants examinés avaient un tableau clinique d'Asberger. Si de telles études incluaient des enfants qui présentent de nombreux signes du trouble mais qui deviennent plus «normaux», le nombre de personnes touchées augmentera.

Toutes les études ont montré qu'Asperger se produit beaucoup plus chez les garçons que chez les filles. Les raisons sont inconnues. Asperger est souvent associé à d'autres diagnostics, tels que la dépression et les troubles anxieux. Dans certains cas, il existe une composante génétique claire si un parent présente soit le spectre complet du syndrome, soit certains symptômes.

Certaines caractéristiques telles que des intérêts intenses et étroitement définis, un type rigide de langage corporel et des déficits sociaux tels que les peurs semblent être courantes chez les parents des patients Asperger.

Parfois, il y a des antécédents familiaux d'autisme, ce qui conduit à la conclusion qu'Asperger et l'autisme classique sont liés. D'autres études montrent un taux élevé de dépression, à la fois bipolaire et unipolaire, chez les patients parents.

Comme pour l'autisme classique, il existe évidemment une base génétique, mais divers autres facteurs entrent en jeu.

Dépression, anxiété et asperger

La dépression, l'anxiété et d'autres troubles de l'humeur sont typiques de la comorbidité, en particulier chez les jeunes patients Asperger. La puberté signifie un changement pour tous les jeunes, pour les adolescents touchés, les problèmes de puberté sont également associés au sentiment d'être différents des autres enfants.

Les caractéristiques typiques peuvent alors être cachées sous un masque d'anxiété et de dépression, ce qui rend le diagnostic difficile. Si elle n'est pas traitée, la combinaison de troubles mène une vie si malheureuse à de tels jeunes.

La bonne nouvelle, cependant, est qu'il existe des traitements efficaces pour les enfants et les adolescents atteints de ces comorbidités qui soulagent la dépression ou l'anxiété. Il est important d'évaluer soigneusement les signes de dépression et d'anxiété. Les changements de comportement, le sommeil, les niveaux d'énergie, l'alimentation et les interactions avec les autres font partie de l'analyse.

Effondrer

En cas d'effondrement, les personnes touchées perdent temporairement le contrôle de leurs émotions grâce à des déclencheurs dans l'environnement. Ces déclencheurs ne sont généralement pas un élément spécifique.

Au contraire, les stimuli s'accumulent jusqu'à ce qu'ils submergent tellement les gens qu'ils ne transmettent plus d'informations. Les personnes touchées ont décrit la sensation comme si une bouteille de cola était secouée puis ouverte - les émotions sifflent dans toutes les directions.

Il est préférable que les personnes présentes sortent la personne concernée de la situation ou la quittent elle-même si elle est en mesure de le faire. Il n'y a pas de solution universelle, mais il existe un consensus sur le fait que la chose la plus importante pour une personne qui vit une dépression émotionnelle est de se retrouver seule dans un endroit où elle peut se sentir en sécurité, écouter de la musique, prendre un bain ou dormir.

Après un effondrement, les personnes touchées sont souvent honteuses, déprimées ou stressées.

Problèmes sensuels et moteurs

Les personnes touchées ont souvent des difficultés à organiser et à mettre en œuvre les informations qu'elles reçoivent à travers les sens.

Par exemple, lorsque des gens ordinaires s'assoient pour se concentrer sur un sujet, ils filtrent le bruit de fond. Les nombreuses odeurs et stimuli optiques d'un centre commercial ne les dérangent pas, ils recherchent et trouvent exactement l'objet qu'ils recherchent.

Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger qui ont un problème à traiter de telles impressions sensorielles ont une tolérance extrêmement faible à la frustration.

Lorsque vous êtes dans les centres-villes, vous pouvez facilement vous déconnecter émotionnellement car les impressions vous submergent. Ou ils échouent à l'école parce qu'ils jettent le moindre événement hors de la piste, par exemple lorsqu'un camarade de classe taille un crayon.

En outre, il existe une hypersensibilité au bruit, au toucher, à la lumière et aux odeurs, ce qui signifie souvent que les personnes concernées ne peuvent pas traiter le nouveau matériau assez rapidement pour effectuer un travail normal.

Cette sur-stimulation des sens ne peut être guérie, mais il existe de nombreuses thérapies pour la soulager. Certains sont aussi simples que de jouer de la musique en arrière-plan ou de donner à l'enfant plus de temps pour accomplir des tâches. L'aromathérapie, l'art-thérapie et le massage aident certains enfants. D'autres récupèrent dans le travail 1 à 1 avec un entraîneur.

Certains enfants souffrant ont des difficultés à s'équilibrer sur une planche et à se tenir debout sur la pointe des pieds. Cela est dû à la communication de la motricité par le cerveau, plus précisément à la planification des mouvements. Le cerveau formule le mouvement avant qu'une personne ne l'implémente, mais les régions dans lesquelles cela se produit sont probablement endommagées chez les patients Asperger.

Les personnes touchées ont toute une série de problèmes de coordination de leurs mouvements, ce qui peut être vu dans les jeux en trois dimensions sur le terrain de jeu, comme tirer sur des filets, se balancer ou grimper sur des échelles.

Ces troubles ne disparaissent pas avec l'âge et prennent souvent la forme de handicaps légers. Surtout, il existe trois troubles moteurs dont souffrent les personnes atteintes: la motricité fine de la main comme jouer ou écrire du piano; lorsqu'ils attrapent et lancent, ils manquent de communication face à face et, troisièmement, gardent leur équilibre.

Traitement du syndrome d'Asperger

L'âge moyen du traitement est de 11 ans, contre 5,5 ans pour l'autisme classique. Dans de nombreux cas, c'est trop tard car les patients Asperger acquièrent le mieux leurs compétences sociales dans les premiers programmes.

Les méthodes courantes de traitement du trouble comprennent la thérapie comportementale, les programmes centrés sur l'enfant, la thérapie par la peinture, la thérapie du développement et l'éducation aux principes socialement pragmatiques.

La priorité absolue est l'enseignement des éléments de base de la communication sociale, en plus il y a un changement positif dans les comportements problématiques, des modules individualisés et un soutien supplémentaire de la part des familles.

Asperger et médicaments

Il existe un problème biochimique identifié chez Asperger, et c'est pourquoi de nombreux chercheurs pensent que le syndrome est le résultat de changements fondamentaux dans la structure du cerveau. Selon eux, les médicaments ne peuvent guérir la maladie d'Asperger.

D'autre part, de nombreux médicaments aident à soulager les symptômes d'Asperger, et cela s'applique particulièrement aux comorbidités.

L'atomoxétine, par exemple, atténue les symptômes d'Asperger, qui sont similaires à ceux du TDAH, en particulier la répétition de la parole.

Les antidépresseurs aident les personnes souffrant de dépression secondaire, qui ne fait pas partie de la maladie d'Asperger, mais qui résulte des circonstances malheureuses que ce syndrome peut entraîner.

De plus, les patients Asperger souffrent souvent d'insomnie. Bien qu'il soit préférable d'essayer des moyens sans drogue pour résoudre les problèmes de sommeil, il existe une bonne expérience avec les somnifères dans les cas graves.

Des médicaments qui soulagent l'anxiété peuvent être nécessaires si les Aspergeriens sont nerveux ou désorientés.

Mais il n'existe aucun médicament pour traiter les principaux symptômes d'Asperger.

La «théorie de l'esprit» et son effet sur l'interaction sociale

En 1996, Baron-Cohen a conclu que les troubles de la «théorie de l'esprit» étaient la cause principale des difficultés sociales de l'autisme et d'Asperger. Il a décrit ce phénomène comme une "cécité mentale".

Former une «théorie de l'esprit» signifie comprendre qu'une personne pense différemment de vous. Sans une telle «théorie de l'esprit», il est impossible de reconnaître les schémas de pensée des autres, et ceux qui ne peuvent pas le faire ne peuvent que conduire dérivent du comportement. En bref: une telle personne reconnaît à l'expression de son visage que quelqu'un est en colère contre lui, mais ne comprend pas ce qui l'a mis en colère à propos de ce qui a été dit auparavant.

Une telle «théorie de l'esprit» résulte de la capacité humaine à interpréter les rôles sociaux, à communiquer et à être conscient des sentiments des autres. Ceux qui développent pleinement cette capacité ont une intuition instinctive d'interpréter les pensées et le comportement des autres. Cependant, les personnes atteintes d'Asperger continuent à avoir des difficultés dans les interactions sociales parce qu'elles ne comprennent pas les pensées des autres.

La première phase de ce processus de compréhension débute dix mois après la naissance lorsque l'enfant imagine des situations, par exemple en utilisant une banane comme téléphone. La deuxième phase commence généralement à l'âge de deux ans, lorsque les enfants perçoivent leur propre perspective visuelle et leurs connaissances individuelles.

Cela se voit, par exemple, dans le jeu de recherche et de cache-cache avec un objet; au bout de trois ans, les enfants comprennent enfin que les autres ne peuvent pas savoir ce qu'ils pensent. Mais les enfants de cet âge pensent toujours ce qu'ils croient être réel.

À l'âge de quatre ou cinq ans, les enfants développent le troisième niveau de la «théorie de l'esprit». Cela signifie la capacité de comprendre les pensées, les désirs et les émotions d'une autre personne, ce qui aide à expliquer son comportement et ses intentions.

Les enfants atteints du syndrome atteignent le premier niveau de «Théorie de l'esprit» vers l'âge de six ans. À l'âge de dix ans, les enfants Asperger sont capables de gravir le deuxième niveau. Cependant, la plupart échouent au troisième stade de leur développement.

Développer des compétences sociales

Un objectif clé de la plupart des programmes visant à aider les patients Asperger est la promotion de leurs compétences sociales. Les compétences sociales sont enseignées aux personnes souffrant d'Asper dans une variété de situations - telles que les cliques à l'école, la communauté de classe, une formation privée en compétences sociales, la supervision et à travers des thérapies individuelles.

Les méthodes d'enseignement des compétences sociales comprennent le jeu de rôle, la modélisation, les histoires sociales, la pratique in vivo avec des pairs et la rétroaction constructive. La méthode du récit social utilise des histoires qui peuvent être écrites et illustrées pour se préparer à toute situation dans le but de fournir des informations sur ce que les gens pensent, font et ressentent dans cette situation. Les récits sociaux identifient les rencontres sociales importantes et leur signification et montrent à l'enfant quoi dire.

Ils sont particulièrement significatifs pour les nouvelles situations des personnes touchées par Asperger. Ils provoquent souvent la peur, mais ils sont utiles dans toutes les situations pour montrer à l'enfant ce que les autres attendent de lui.

D'autres techniques d'enseignement comprennent la démonstration des compétences sociales en les décomposant en sous-compétences, puis la démonstration de chacune de ces compétences à travers des modèles et des jeux de rôle.

Dans le cas d'une conversation, ces sections seraient, par exemple, des salutations, trouver un sujet, présenter le sujet, utiliser une communication non verbale comme le contact visuel, des expressions faciales et des gestes, vérifier si l'auditeur est intéressé à mettre fin à la conversation (au revoir, jusqu'à la prochaine) fois, etc.).

Une fois les compétences sociales développées, il s'agit de résoudre les conflits, de faire face à la critique et de faire preuve d'empathie. Il est essentiel de saisir le développement cognitif de l'enfant pour créer un programme d'apprentissage social adapté à ses besoins individuels. (Somayeh Khaleseh Ranjbar, traduit par le Dr Utz Anhalt)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux exigences de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Dr. phil. Utz Anhalt, Barbara Schindewolf-Lensch

Se gonfler:

  • Autism Society: Asperger’s Syndrome (consulté le 20 août 2019), autism-society.org
  • Associations professionnelles et sociétés spécialisées pour la psychiatrie, la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, la psychothérapie, la psychosomatique, la neurologie et la neurologie d'Allemagne et de Suisse: qu'est-ce que le syndrome d'Asperger? (Consulté le 20.08.2019), neurologen-und-psychiater-im-netz.org
  • Roy, Mandy / Dillo, Wolfgang / Emrich, Hinderk M. /. États-Unis: Le syndrome d'Asperger à l'âge adulte, Dtsch Arztebl Int, 2009, aerzteblatt.de
  • Société allemande pour la psychiatrie, la psychosomatique et la psychothérapie de l'enfant et de l'adolescent (DGKJP): Directive S3 sur les troubles du spectre autistique dans l'enfance, l'adolescence et l'âge adulte, à partir d'avril 2016, vue détaillée des lignes directrices
  • autisme Allemagne e.V. Association fédérale pour la promotion des personnes autistes: qu'est-ce que l'autisme? (Consulté le 20.08.2019), autismus.de
  • The National Autistic Society: Asperger syndrome (consulté le 20 août 2019), autism.org.uk
  • National Institute of Neurological Disorders and Stroke: Asperger Syndrome Information Page (consulté le 20 août 2019), ninds.nih.gov

Codes CIM pour cette maladie: Les codes F84ICD sont des codages valides au niveau international pour les diagnostics médicaux. Vous pouvez vous trouver par exemple dans les lettres du médecin ou sur les certificats d'invalidité.


Vidéo: What happens when you get heat stroke? - Douglas J. Casa (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Stoddard

    Comme c'est curieux .. :)

  2. Jamael

    Je crois que tu as eu tort. Essayons de discuter de cela. Écrivez-moi dans PM, parlez.

  3. Virgilio

    Merveilleux, c'est une phrase très précieuse

  4. Nehemiah

    What words ... Fiction

  5. Kearn

    Certainement. Ainsi arrive. Discutons de cette question.

  6. Evrain

    À mon avis, vous avez tort. Discutons de cela. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.



Écrire un message