Symptômes

Acidification

Acidification


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Avec Acidification n'est pas une régurgitation acide ou des brûlures d'estomac, mais un excès d'acide dans le sang. L'organisme humain a constamment besoin d'énergie. Il obtient cela de la nourriture. Les graisses, les glucides et les protéines jouent un rôle essentiel dans la production d'énergie. L'oxygène que nous respirons est également impliqué. Le processus de génération d'énergie est un processus de combustion qui produit également des produits finaux du métabolisme. Ce sont des substances dont le corps n'a pas besoin et qui doivent donc être excrétées. Dans ce cas, les organes excréteurs sont les reins, les intestins, la peau et les poumons. Beaucoup de ces déchets sont acides. Pour pouvoir les éliminer, il faut les neutraliser au préalable.

Quand parle-t-on d'acidification?

Normalement, le sang a un pH légèrement basique, qui se situe entre 7,35 et 7,45. Si cette valeur descend en dessous de 7,35, le corps commence à s'acidifier. La valeur varie en fonction de l'heure de la journée. Une courte déviation temporaire de la gamme acide n'est plus tragique. Si la valeur reste dans ce domaine en permanence ou majoritairement, on parle d'une suracidification. L'acidose chronique (acidose) est souvent due à une maladie sous-jacente et est associée à un trouble métabolique. Cet article traite principalement des formes de suracidification, qui sont dues à une mauvaise alimentation, au stress et à des modes de vie malsains. Pour plus d'informations sur l'acidité pathogène, voir l'article: Acidification de l'organisme (acidose).

Produits métaboliques acides

Il est essentiel que la concentration en ions hydrogène, c'est-à-dire l'acidité marquée par la valeur du pH, ne subisse aucun écart. L'organisme dispose donc de divers mécanismes pour contrer l'acidification. Il est régulé par la mise en tampon, l'activité rénale et les tâches des poumons. Cela se fait en tamponnant les acides dans le sang à l'aide de minéraux basiques. Le bicarbonate se forme dans l'estomac, auquel l'acide est lié. Le rein libère le bicarbonate de la connexion et le renvoie au corps. L'acide est excrété. Les poumons sont également impliqués dans le mécanisme de régulation. Là, des acides sont libérés avec l'air expiré.

Les minéraux acides et basiques sont présents dans le corps afin de maintenir un équilibre entre les bases et les acides. Les minéraux acides sont le soufre, le phosphore, le chlore, le fluor, l'iode et le silicium. Les minéraux de base comprennent le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium et le fer. Ces minéraux basiques sont également connus sous le nom de minéraux désacidifiants. Ils font partie d'une alimentation naturelle et doivent être présents dans chaque cellule car ils sont utilisés pour la neutralisation des acides. En cas de suracidification, les minéraux sont éliminés de l'organisme, comme le sol lors des pluies acides. En conséquence, le corps lessive lentement et la teneur en minéraux diminue régulièrement.

Acidification: symptômes

L'acidification conduit à l'épuisement de la capacité tampon du sang au fil du temps, pas du jour au lendemain. Cela entraîne des troubles métaboliques et diverses plaintes allant jusqu'à des maladies manifestes telles que

  • Fatigue,
  • Manque de motivation,
  • Mal de tête sans cause apparente,
  • Indigestion,
  • La nausée,
  • Sensibilité aux infections,
  • Plaintes dans le système musculo-squelettique,
  • Des tensions,
  • Perte d'appétit,
  • malaise général,
  • Calculs biliaires,
  • Crampes intestinales,
  • Calculs rénaux et vésicaux,
  • Ostéoporose,
  • Dystrophie musculaire,
  • Durcissement musculaire,
  • peau sèche,
  • Insomnie.

Les organes deviennent acides

Lors d'une acidification, le pH sanguin se situe normalement dans la plage normale. La capacité tampon du sang diminue lentement. Afin de maintenir le pH sanguin constant, des substances basiques sont extraites du tissu. Le calcium est même extrait des os pour servir de tampon. Le métabolisme se déroule de plus en plus dans des conditions difficiles. Les organes tels que les reins, le foie, la peau et les intestins en souffrent.

Chaque organe réagit différemment à l'acidité. Décalcifier les os, une soi-disant ostéoporose se développe. Le durcissement, appelé myogélose, se développe dans les muscles, ce qui peut être très douloureux. Des troubles du rythme se développent dans le cœur et des caries se développent dans la flore buccale acide. Des calculs peuvent se former dans des organes tels que les reins et la bile.

Comment l'acidification se produit

L'acidification commence insidieusement, initialement sans aucun symptôme. La cause principale est une alimentation trop riche en protéines animales, en sucre, en acides gras saturés et en alcool. Il existe également des toxines environnementales, des sports de compétition, des médicaments, de la nicotine et du stress. Trop peu d'exercice, trop peu d'air frais et un manque de liquide, sous forme d'eau pure, peuvent également entraîner une suracidification. Une flore intestinale perturbée est incapable d'absorber les minéraux de l'alimentation. Cela se traduit par une carence en minéraux. Cela affecte également l'équilibre acido-basique et peut provoquer un excès d'acide. S'il y a trop d'acides dans le corps et que la possibilité de les tamponner a été épuisée, les acides sont stockés dans une grande variété de tissus et le métabolisme est massivement entravé. Cela conduit aux plaintes les plus diverses.

Désacidifier le corps

En premier lieu, pour éviter la suracidification, il faut un régime alimentaire et un mode de vie sain avec beaucoup d'exercice et une relaxation suffisante. Dans le régime alimentaire quotidien, le rapport des bases aux acides de trois pour un ou même mieux de quatre pour un devrait être visé. Les protéines animales, contenues dans les produits laitiers, la viande, les saucisses et le poisson, sont acidifiées et métabolisées. Les légumes et les fruits, quant à eux, contribuent à une alimentation de base. Par exemple, un excès d'acide de 200 grammes de bœuf a besoin de 250 grammes de chou-rave ou de 400 grammes de chou-fleur pour la neutralisation. Une hydratation abondante, sous forme d'eau non gazeuse, neutralise également l'acidification.

De nombreuses épices ont un effet alcalin élevé comme la cannelle, les feuilles de laurier, les graines de pavot, le poivre blanc, la vanille, la marjolaine, l'aneth, l'oignon, la moutarde blanche, le carvi, la moutarde noire, le poivre noir et le paprika. Cette liste est triée selon le degré d'efficacité de base, en commençant par l'épice qui a la plus forte proportion de base. Les brosses sèches, les bains de base au bicarbonate de sodium et les saunas hebdomadaires soutiennent le corps en libérant des acides. Une grande variété de poudres de base et de comprimés de base sont également disponibles dans le commerce. Avec cela, des bases sont ajoutées par voie orale, ce qui devrait aider à tamponner les acides dans le corps. Cependant, ceux-ci ne sont pas utilisés pour les médicaments à long terme. Ce qui est plus important ici, c'est un changement constant de régime alimentaire, qui, cependant, peut initialement être soutenu par des préparations de base.

Une cure avec une boisson au pain est également efficace contre l'acidification. La boisson à base de pain a un goût acide, mais elle est métabolisée dans le corps et sa teneur en bactéries lactiques a également un effet extrêmement bon sur la flore intestinale. (Voir: Aliments de base)

Associée à une alimentation saine et pauvre en protéines animales, la thérapie au sel de Schüssler peut également contribuer à l'acidification. Les mélanges de thé de base couronnent le tout. Ceux-ci comprennent, par exemple, le fenouil, l'anis, le carvi, la coriandre, les feuilles de framboisier, le pissenlit et l'ortie. Un enrichissement quotidien de la nourriture en substances amères est recommandé en cas de perturbation de l'équilibre acido-basique. Les substances amères sont contenues dans les légumes amers tels que la chicorée, la roquette, les endives et le pissenlit. La consommation quotidienne de thé vert ou de thé du buisson rouge contribue également à la récupération. (sw)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux exigences de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Se gonfler:

  • Sigrid Jehle, Antonella Zanetti, Jürgen Muser, États-Unis: Partial Neutralization of the Acidogenic Western Diet with Potassium Citrate Increases Bone Mass in Postmenopausal Women with Osteopenia, Journal of the American Society of Nephrology, novembre 2006, jasn.asnjournals.org
  • Rina So, Sihan Song, Jung Eun Lee, entre autres: The Association between Renal Hyperfiltration and the Sources of Habitual Protein Intake and Dietary Acid Load in a General Population with Preserved Renal Function: The KoGES Study, Plos One, 2016, journals.plos. org
  • Eugene Han, Gyuri Kim, Namki Hong, et al.: Association entre la charge d'acide alimentaire et le risque de maladie cardiovasculaire: enquêtes nationales (KNHANES 2008-2011), BMC Cardiovascular Diabetology, 2016, cardiab.biomedcentral.com
  • Julia J. Scialla et Cheryl A.M. Anderson: Charge d'acide alimentaire: une nouvelle cible nutritionnelle dans la maladie rénale chronique? Progrès de la maladie rénale chronique, 2013, ackdjournal.org
  • Tanushree Banerjee, Deidra C Crews, Donald E Wesson, et al.: Charge d'acide alimentaire et maladie rénale chronique chez les adultes aux États-Unis, BMC Nephrology, 2014, bmcnephrol.biomedcentral.com
  • H. Lambert, L. Frassetto, J.B. Moore, et al.: L'effet de la supplémentation en sels de potassium alcalins sur le métabolisme osseux: une méta-analyse, Osteoporosis International, 2015, link.springer.com
  • Gerry K. Schwalfenberg: Le régime alcalin: existe-t-il des preuves qu'un régime au pH alcalin est bénéfique pour la santé? Journal of Environmental and Public Health, 2012, hindawi.com
  • James L. Lewis: Acidose, MSD Manual, mai 2018, msdmanuals.com


Vidéo: Ocean acidification - the evil twin of climate change. Triona McGrath. TEDxFulbrightDublin (Mai 2022).