Symptômes

Autres causes de jambes enflées

Autres causes de jambes enflées



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Jambes enflées: causes

Les causes possibles d'œdème sont déjà répertoriées dans les articles "Jambes grasses dues à des maladies veineuses" et "Jambes grasses: infections, maladies des vaisseaux et des organes lymphatiques". En plus des causes de jambes enfléesIl existe de nombreux autres déclencheurs possibles qui peuvent provoquer une accumulation excessive de graisse ou de liquide dans les jambes.

Diabète et jambes grasses

Parmi les autres causes possibles des jambes enflées, le diabète doit être mentionné en premier, les dommages vasculaires survenant au cours du diabète étant le principal déclencheur. L'œdème dit ischémique (dépôts liquides dus à des troubles circulatoires), qui apparaît généralement sous forme de gonflement des deux jambes, peut parfois être observé chez les patients diabétiques. En principe, le diabète peut provoquer un gonflement des jambes de diverses manières, mais dans la plupart des cas, les dommages aux vaisseaux causés par une glycémie élevée jouent un rôle important. Par exemple, les diabétiques ont tendance à développer une artériosclérose en raison de l'hypertension artérielle habituellement existante.

Une glycémie élevée est également un risque de développer une thrombose. De nombreux diabétiques souffrent également d'une insuffisance rénale, ce qui peut également entraîner des dépôts de liquide dans les jambes. En outre, le gonflement des jambes peut également apparaître comme des complications de lésions nerveuses liées au diabète, d'ulcères cutanés et d'infections. Le gonflement peut également faire partie du syndrome dit du pied diabétique, une complication grave du diabète, qui nécessite souvent une amputation du pied.

Œdème dû à des troubles métaboliques

Les troubles métaboliques généraux sont une autre cause possible de grosses jambes. Les troubles métaboliques empêchent une altération de l'équilibre protéique, hydrique et minéral, l'échange de fluides ordonné dans l'organisme, ce qui peut entraîner une accumulation de liquide dans les jambes. Cependant, le trouble métabolique peut également se manifester par un trouble de la distribution des graisses, qui, par exemple, se traduit par des amas graisseux excessifs sur les hanches, ce que l'on appelle le lipœdème. Les jambes sont souvent particulièrement sensibles à la douleur ou à la pression et sont sujettes aux hématomes. Le tissu adipeux altéré a également tendance à augmenter la rétention d'eau à mesure que la maladie progresse en raison d'une fonction capillaire altérée. De plus, en raison de la sensibilité accrue à l'inflammation, le système lymphatique peut être affecté au fil du temps, ce qui favorise davantage le développement d'un œdème sur les jambes.

Jambes épaisses dues à une inflammation des articulations

Un gonflement de la jambe dans la région des articulations (généralement les genoux ou les chevilles) peut également être attribué à une inflammation des articulations. La forme la plus connue de maladies inflammatoires des articulations est l'arthrite. Les articulations touchées apparaissent rouges, présentent une surchauffe et une enflure (ce que l'on appelle un épanchement articulaire). Le plus souvent, l'arthrite s'accompagne de douleurs articulaires, qui augmentent sous l'effet du stress. La capacité générale des articulations à bouger et à faire de l'exercice est également limitée.

Les personnes touchées ont tendance à être prudentes lorsque l'articulation touchée est chargée ou déplacée le moins possible. Les gonflements liés à l'arthrite sur les articulations des jambes restent assez peu visibles, mais ils sont relativement faciles à ressentir au genou ou à la cheville. L'arthrite peut être attribuée à des maladies rhumatismales, à des maladies infectieuses antérieures (par exemple la maladie de Lyme) ou à des maladies métaboliques. Des symptômes aigus provoqués par des bactéries dans les articulations sont également possibles, et cette arthrite bactérienne dite purulente nécessite immédiatement des soins médicaux en raison du risque considérable pour la santé.

En outre, l'inflammation chronique des articulations peut former des kystes, appelés kystes de Baker dans la région de l'articulation du genou. Les processus inflammatoires entraînent une production accrue de liquide synovial, ce qui entraîne une augmentation de la pression dans l'articulation du genou, ce qui peut à son tour entraîner des saillies de la capsule articulaire, qui apparaissent comme un kyste de Baker. Alors que les symptômes du kyste de Baker se concentrent généralement sur la zone du genou, l'éclatement ou la déchirure du kyste peut provoquer un gonflement de la jambe ou de la jambe entière. Si le kyste de Baker éclate, il existe également un risque de syndrome dit des loges. L'augmentation de la pression associée au gonflement entraîne des troubles circulatoires et des lésions des vaisseaux sanguins, des muscles et des nerfs. Dans le pire des cas, les conséquences peuvent être des lésions neuromusculaires considérables et la mort des tissus.

Jambes enflées en raison de réactions allergiques

Un gonflement soudain des jambes peut également être dû à une réaction allergique, qui peut être déclenchée par diverses causes telles que les piqûres d'insectes, certains aliments ou les ingrédients du gel douche, des crèmes et du shampooing. La rougeur, le gonflement et les démangeaisons de la peau sont des signes typiques d'une réaction allergique.

Les plus répandues sont les allergies dites de contact, qui sont dues au contact cutané avec des substances telles que le nickel, le parfum, le cobalt, le formaldéhyde, le chrome. Les allergies de contact affectent souvent les personnes qui entrent en contact avec les substances pertinentes dans leur travail quotidien. L'eczéma dit de contact est souvent le résultat d'une allergie de contact. Cependant, des réactions allergiques plus graves sont souvent le résultat de piqûres d'insectes, d'allergies alimentaires ou d'allergènes dits par inhalation (allergènes absorbés par les voies respiratoires). Dans le cas d'un œdème allergique de la jambe, le gonflement est généralement provoqué par la libération de l'histamine messagère, qui influence la perméabilité des vaisseaux sanguins et provoque ainsi une rétention d'eau dans les tissus.

Effets secondaires des médicaments et de l'alcool

Les jambes grasses peuvent également être le résultat d'une utilisation inappropriée ou à long terme de médicaments, tels que certains médicaments anti-rhumatismaux, des médicaments contre l'hypertension artérielle ou des médicaments contenant de la cortisone. Les médicaments qui ont une influence sur les vaisseaux et le métabolisme, en particulier, peuvent déséquilibrer le rapport de pression des fluides corporels et provoquer ainsi une accumulation de liquide dans les jambes. Les gonflements apparaissent principalement dans la zone des pieds et des chevilles, mais la jambe entière peut également être affectée à certains moments.

Les médicaments associés à l'œdème des jambes comprennent également les suppléments hormonaux (par exemple, les traitements hormonaux de la ménopause, les contraceptifs), le restaurateur de cheveux, les laxatifs et les diurétiques. L'effet parfois négatif des diurétiques et des laxatifs repose sur une intervention sur l'équilibre eau-sel. L'utilisation prolongée et incontrôlée ou le dosage incorrect du médicament entraîne des altérations considérables de l'équilibre eau-sel, à la suite de quoi les conditions de pression des fluides corporels peuvent se mélanger et des dépôts de liquide peuvent se former dans les jambes. Les effets possibles du médicament sur les concentrations de protéines et de minéraux dans le corps peuvent également nuire à l'élimination du liquide des tissus et favoriser ainsi la formation d'un œdème.

Bien que le médicament puisse entraîner des conséquences à long terme de jambes enflées, l'alcool peut montrer une hypertrophie des vaisseaux sanguins immédiatement après l'ingestion, ce qui peut provoquer un gonflement des pieds et des chevilles. Dans le même temps, l'excrétion urinaire est augmentée et du liquide est également libéré par les glandes sudoripares. De plus, une consommation accrue d'alcool provoque des dommages à long terme au foie (l'alcool est un poison cellulaire), ce qui peut à son tour provoquer un gonflement de la région des jambes.

Mode de vie malsain

Les mauvaises habitudes, qui peuvent être à l'origine de grosses jambes, sont principalement liées à l'alimentation et à l'activité physique. Les carences physiques et nutritionnelles peuvent favoriser ou même provoquer un œdème. Une conséquence typique d'un manque d'exercice est le fonctionnement altéré du système cardiovasculaire, qui à son tour a un effet négatif sur la circulation sanguine et peut donc entraîner un gonflement des jambes. Un manque d'activité physique combiné à des habitudes alimentaires malsaines favorise également le développement du surpoids. L'augmentation des dépôts graisseux et les dommages vasculaires associés peuvent également entraîner un gonflement des jambes.

En ce qui concerne les jambes épaisses, un éventuel manque de protéines joue un rôle particulier dans l'alimentation. Des protéines spéciales telles que l'albumine ont une influence significative sur la régulation des rapports de pression des fluides corporels. En cas de manque des substances protéiques requises, l'équilibre des fluides corporels se déséquilibre et entre les cellules, des accumulations de liquide se forment dans les tissus. Ce phénomène, également connu sous le nom d'œdème de carence en protéines, peut également être causé par un manque d'apport en protéines par les aliments.

La malnutrition chronique, les troubles de l'alimentation (par exemple anorexie) et une absorption perturbée des protéines via l'intestin (par exemple les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin) peuvent parfois déclencher le gonflement des jambes. Celles-ci s'accompagnent souvent d'une accumulation de liquide dans la cavité abdominale (œdème de la faim) et sur la paupière en cas de carence en protéines liée à l'alimentation. La carence en protéines peut non seulement indiquer des déficits nutritionnels, mais peut également être due à la consommation accrue de protéines du cancer ou à une inflammation chronique. Par conséquent, un examen médical doit suivre de toute urgence ici pour écarter des risques pour la santé plus graves.

Tumeurs et paralysie après un AVC

En général, le cancer doit être considéré comme un déclencheur possible des jambes enflées, mais dans les cas les plus rares, une tumeur est en fait la cause des jambes grasses. Dans les tumeurs, le gonflement des jambes est initialement localisé dans la zone du cancer proprement dit. Le gonflement est généralement accompagné de douleur et peut entraîner des dommages considérables aux tissus environnants. Etant donné que les veines et les vaisseaux sont également affectés de cette manière, il existe un risque d'accumulation sanguine et de formation accrue d'œdème au cours de l'évolution de la maladie.

L'une des formes les plus courantes de cancer de la jambe est le développement d'un cancer des os du genou. En plus des tumeurs, la paralysie comme après un accident vasculaire cérébral est l'une des causes plutôt rares de jambes enflées. En raison de la paralysie musculaire persistante, un œdème se développe avec le temps, qui peut se propager du pied à la cheville et au bas de la jambe à toute la jambe. (fp)

Continuer la lecture:
Diagnostic des jambes enflées
Traitement des jambes épaisses

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux exigences de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Dipl. Geogr. Fabian Peters

Se gonfler:

  • Association professionnelle des internistes allemands e.V.: Causes & Risk Factors of Edema (consulté le 7 octobre 2019), internisten-im-netz.de
  • Mayo Clinic: Lymphedema - Symptoms & causes (consulté le 7 octobre 2019), mayoclinic.org
  • Gerd R. Lulay: Lymphœdème secondaire: diagnostic et traitement toujours insatisfaisants, Dtsch Arztebl 2017, aerzteblatt.de
  • Peter Fritsch: Dermatology Venereology, Springer, 2e édition, 2003
  • Gerd Herold: Internal Medicine 2019, auto-publié, 2018
  • Wolfram Sterry: Short Textbook Dermatology, Thieme, 2e édition, 2018


Vidéo: STOP À LA RÉTENTION DEAU une bonne fois pour toutes! (Août 2022).