Foie

Augmentation (mauvaise) des tests de la fonction hépatique

Augmentation (mauvaise) des tests de la fonction hépatique


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mauvais tests de la fonction hépatique

Sur la base des valeurs dites hépatiques, les éventuelles surcharges, maladies ou dommages au foie peuvent être lus. Une augmentation des valeurs hépatiques est généralement observée dans les tests sanguins de routine. Dans les études, la concentration du métabolite bilirubine et des enzymes hépatiques glutamate pyruvate transaminase (GPT ou ALT), glutamate oxalate transaminase (EU ou AST) et gamma glutamyl transférase (GammaGT ou GGT) et la phosphatase alcaline (AP) déterminé en laboratoire. Les autres enzymes sériques associées au foie comprennent la billirubine, l'albumine, la cholinestérase et l'ammoniac.

Les valeurs hépatiques sont-elles trop élevées?

Les experts parlent d'augmentation des valeurs hépatiques si la concentration sérique des enzymes les plus importantes mentionnées dépasse les valeurs limites suivantes (exprimées en unités par litre; U / l):

  • GOT: plus de 50 U / l hommes; 35 femmes U / l
  • GPT: plus de 50 U / l hommes; 35 femmes U / l
  • GGT: plus de 66 U / l hommes; 39 femmes U / l
  • AP: plus de 129 U / l hommes; 105 femmes U / L

Cependant, le dépassement des valeurs limites n'a qu'une importance limitée et, dans de nombreux cas, la signification pathologique ne peut être reconnue que par leur relation entre eux ou avec d'autres valeurs sanguines. En outre, la littérature spécialisée fait référence au fait qu'il peut y avoir des fluctuations importantes dans l'enregistrement des valeurs hépatiques, c'est pourquoi des examens supplémentaires peuvent être utiles pour une détermination claire.

Cellules hépatiques mortes

Des concentrations accrues des enzymes hépatiques mentionnées dans le sang indiquent que les cellules hépatiques sont récemment mortes. Les valeurs standard qui représentent un état métabolique équilibré sont utilisées à des fins de comparaison. Les excès sont appelés augmentation des valeurs hépatiques. Dans de nombreuses formes de lésions hépatiques, par exemple dues à une inflammation du foie, un cancer du foie, un abus d'alcool ou une intoxication, les valeurs sanguines des enzymes hépatiques sont augmentées de manière caractéristique.

Causes de l'augmentation des tests de la fonction hépatique

La cause la plus fréquente des tests de la fonction hépatique élevés est la consommation excessive d'alcool. Cependant, il existe en fait un certain nombre de facteurs qui peuvent déclencher le dépassement de la valeur normale. Outre l'alcool, les drogues et les médicaments, il faut également mentionner ici les infections parasitaires, bactériennes ou virales, ainsi qu'une alimentation particulièrement grasse ou un rétrécissement des voies biliaires. Si une augmentation des valeurs hépatiques est détectée au cours du test sanguin, des éclaircissements médicaux supplémentaires sont nécessaires de toute urgence, car dans le pire des cas, une cirrhose du foie ou un cancer du foie peuvent également entraîner un dépassement de la valeur normale.

Les infections comme cause d'inflammation du foie

Différentes infections par des virus, des bactéries, des champignons ou des parasites peuvent causer des dommages au foie et une augmentation des valeurs hépatiques associées, qui comprend principalement une augmentation des transaminases.

Infections viralesLes exemples qui peuvent entraîner une inflammation du foie comprennent:

  • Oreillons,
  • Rubéole (virus de la rubéole),
  • Fièvre jaune,
  • Infections par les virus de l'herpès (par exemple le virus varicelle-zona),
  • Infections avec hépatite A, hépatite B, hépatite C, hépatite D, hépatite E).

Alors que l'inflammation du foie est un effet secondaire aigu dans la plupart des maladies infectieuses virales, les infections par les virus de l'hépatite entrent souvent dans un stade chronique.

Infections bactériennes du foieCertaines des choses qui peuvent provoquer une augmentation des tests de la fonction hépatique sont:

  • Tuberculose (Mycobacterium tuberculosis),
  • Syphilis (Treponema pallidum),
  • certaines entérobactéries (salmonelle, shigella)
  • et borrelia (déclencheurs de la borréliose).

En règle générale, les signes typiques de maladies bactériennes peuvent être détectés bien avant l'augmentation des valeurs hépatiques. Par exemple, une infection à Salmonella est souvent accompagnée de douleurs abdominales, de diarrhée, de nausées et de vomissements.

Une maladie tuberculeuse s'accompagne généralement de symptômes non spécifiques tels que fatigue, perte d'appétit, fièvre et toux.

La syphilis est principalement caractérisée par la formation d'ulcères au niveau des organes génitaux et des symptômes pseudo-grippaux tels que fièvre, maux de tête et courbatures. De plus, une éruption cutanée modérément irritante peut souvent être observée à la fin de la maladie. Si des valeurs hépatiques accrues sont trouvées, une description exacte des symptômes qui l'accompagnent aide le thérapeute à déterminer la maladie causale.

Les infections fongiques entraînent également parfois une inflammation du foie, qui se traduit par la suite par une augmentation des valeurs hépatiques. Il faut surtout mentionner la multiplication pathologique des champignons de levure (Candida). Les parasites qui peuvent provoquer une inflammation du foie comprennent ce qu'on appelle la douve du foie et d'autres types de vers d'aspiration, les plasmodes (parasites unicellulaires, agents pathogènes du paludisme), les amibes, les vers ronds, les ténias et les leishmanies (parasites intracellulaires). L'infestation parasitaire du foie peut avoir des conséquences mortelles, c'est pourquoi la suspicion doit être vérifiée ou écartée de toute urgence par un médecin.

Augmentation des valeurs hépatiques grâce à une alimentation malsaine

Les aliments gras fatiguent le foie et peuvent conduire à ce que l'on appelle le foie gras à long terme. Cela se traduit également souvent par une augmentation des valeurs hépatiques, en particulier dans le domaine des transaminases (GPT, GOT) et de la gamma glutamyl transférase. Cependant, la stéatose hépatique est difficile à diagnostiquer en raison de l'augmentation des valeurs hépatiques. Cela nécessite généralement un examen échographique (échographie) ou une imagerie par résonance magnétique.

Normalement, un changement hépatique causé par un régime gras est réversible ou peut être corrigé en modifiant le régime alimentaire. Une stéatose hépatique précoce n'est donc pas classée comme une maladie grave, mais elle peut entrer dans un stade inflammatoire, une stéatohépatite dite (également hépatite stéatose hépatique), qui se manifeste, par exemple, par une sensibilité accrue à la pression dans l'organe, une perte d'appétit, des nausées, une Une perte de poids (insuffisance pondérale) et de la fièvre peuvent se manifester. Au pire, la stéatohépatite se transforme en cirrhose du foie, qui menace le stade terminal de la plupart des maladies chroniques du foie. La cirrhose du foie peut avoir des conséquences mortelles pour les personnes touchées.

Dommages toxiques au foie

Le foie est impliqué de manière significative dans le métabolisme du glucose, des graisses et des protéines et contribue également de manière significative à la dégradation des toxines. Dans ce dernier, une distinction doit être faite entre les toxines ingérées et celles produites par l'organisme lui-même (déchets du métabolisme). La toxine externe la plus connue qui peut causer des dommages au foie et une augmentation correspondante des valeurs hépatiques est l'alcool. Avec une consommation élevée d'alcool à long terme, l'organe est submergé dans sa fonction de dégradation et une hépatite hépatique grasse alcoolique se développe.

Comme pour l'hépatite stéatose hépatique normale, cela peut entraîner une cirrhose du foie et, dans certaines circonstances, un cancer du foie. Un développement comparable menace par l'utilisation à long terme de certains médicaments et médicaments. L'empoisonnement causé par la consommation de champignons vénéneux peut également entraîner une augmentation des valeurs hépatiques. L'intoxication fongique est généralement terminée au bout de dix jours au plus tard, mais dans le pire des cas, elle peut entraîner la mort des personnes atteintes. Des surcharges hépatiques et une augmentation correspondante des valeurs hépatiques sont également à prévoir dans d'autres intoxications aiguës. Ceux-ci peuvent être causés par des toxines telles que le phosphore, le chloroforme, le tétrachlorure de carbone, l'arsenic et de nombreuses autres toxines environnementales.

Troubles des voies biliaires comme déclencheur

Si le drainage de la bile est altéré par un rétrécissement des voies biliaires ou d'autres maladies de la vésicule biliaire, cela peut également entraîner une inflammation du foie et une augmentation des valeurs hépatiques. Les causes possibles sont, par exemple, les calculs biliaires ou les infections des voies biliaires. Les symptômes associés aux maladies des voies biliaires sont généralement des douleurs dans la région de l'abdomen supérieur droit, de la fièvre, des frissons et une jaunisse. L'augmentation des valeurs hépatiques affecte principalement la concentration de bilirubine.

Une inflammation sévère de la voie biliaire peut provoquer des troubles du système nerveux central et de la fonction rénale ainsi que, dans le pire des cas, des états de choc. Par conséquent, un examen médical des plaintes doit être effectué de toute urgence.

Baisse des valeurs hépatiques élevées

Les approches thérapeutiques possibles pour l'augmentation des valeurs hépatiques sont extrêmement différentes selon les nombreuses maladies causales différentes. Si la cause réside dans le régime alimentaire, un changement de régime alimentaire et une perte de poids douce sont recommandés en premier. Les hépatites virales peuvent cependant être traitées avec des médicaments antiviraux. Dans le cas d'une inflammation bactérienne du foie, les antibiotiques sont généralement prometteurs.

En général, il est important d'éviter si possible un stress supplémentaire sur l'organe. Cela signifie: pas d'alcool, pas de drogues et, si possible, pas de substances toxiques ou de médicaments. Avec les médicaments, cependant, cela peut être problématique s'ils doivent être pris en raison d'autres maladies graves. Un simple sevrage n'est souvent pas possible. Ici, le médecin traitant doit rechercher des alternatives dans l'intérêt des personnes touchées. Si nécessaire, des hépatologues ou gastro-entérologues peuvent être consultés en tant que spécialistes.

Si l'augmentation des valeurs hépatiques est due à des maladies des voies biliaires, il n'est pas rarement nécessaire de subir une opération. Par exemple, cela s'applique plus fréquemment à l'inflammation des voies biliaires, qui provoquent un reflux de la bile. Les calculs biliaires, qui sont à l'origine de l'augmentation des valeurs hépatiques, peuvent également être retirés dans le cadre d'une intervention chirurgicale. Cependant, avec les calculs biliaires du cholestérol, la lyse (dissolution) du médicament est généralement possible.

Si l'inflammation du foie est causée par des vers d'aspiration ou d'autres types de vers, différents médicaments sont disponibles, ce qui peut cependant entraîner une pression supplémentaire sur le foie. Cela doit être pris en compte de toute urgence lors du choix du médicament. D'autres parasites qui peuvent provoquer une inflammation du foie et l'augmentation des valeurs hépatiques associées peuvent également être traités avec des médicaments dans la plupart des cas. Cela s'applique également à la leishmanie, dans laquelle la guérison complète de la maladie échoue relativement souvent.

La thérapie vise - comme la plupart des autres infections parasitaires - principalement à éliminer les parasites. De plus, des mesures qui renforcent généralement le système immunitaire font souvent partie du traitement. Cependant, il n'y a généralement aucun moyen de contourner la pharmacothérapie. On utilise principalement des ingrédients actifs qui interfèrent avec le métabolisme des parasites et provoquent leur mort. Le renforcement médicinal du système immunitaire cellulaire par l'interféron recombinant peut également être envisagé.

Naturopathie et médecine holistique

Accompagnant les approches de traitement mentionnées, des procédures naturopathiques peuvent être utilisées pour soutenir les maladies sous-jacentes respectives afin de débarrasser le corps des toxines et de soulager l'organe. La phytothérapie offre des options pour détoxifier le foie. Les effets positifs des pissenlits, des artichauts et du chardon-Marie méritent particulièrement d'être mentionnés ici. Cependant, l'utilisation d'artichauts pour la désintoxication du foie est contre-indiquée si les voies biliaires sont rétrécies car l'activité de la bile est stimulée et l'augmentation du reflux du liquide biliaire peut entraîner des coliques douloureuses ou, dans le pire des cas, une percée de la vésicule biliaire.

D'autres options pour détoxifier le foie comprennent le jeûne spécial, la désintoxication et le jeûne thérapeutique. Le jus de glaucome est également parfois utilisé pour la désintoxication du foie, mais peut provoquer de violents vomissements et une diarrhée massive. Des options plus douces pour la désintoxication du foie sont disponibles basées sur l'homéopathie et l'utilisation des sels de Schüßler. Certaines de ces méthodes de traitement pouvant être contre-indiquées en cas d'atteinte hépatique, le choix de thérapeutes expérimentés en urgence doit être laissé au choix, en particulier dans le cas de valeurs hépatiques déjà élevées. (fp)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Dipl. Geogr. Fabian Peters

Se gonfler:

  • Sabine Westphal: Paramètres de laboratoire: tests de la fonction hépatique - centre métabolique sous la loupe; dans: Via medici, Volume 14, Numéro 2, pages 52-53, 2009, thieme-connect.com
  • Ilenia Infusino, Mauro Panteghin: Standardisation en enzymologie clinique; dans: The Journal of the International Federation of Clinical Chemistry, Volume 20, No. 3; 2009, ifcc.org
  • Axel Holstege: Augmentation des valeurs hépatiques; dans: German Medical Weekly Magazine, Volume 141, Numéro 22, pages 1640-1646; 2016, thieme-connect.com
  • Elke, B.; Müllhaupt, B.; Battegay, E.: Élévation des transaminases - diagnostic différentiel et clarification; dans: Praxis, Volume 97, pages 587-596, 2008, econtent.hogrefe.com
  • Andreas Merkenschlager, Simone Herbertz, Petra Baum, Markus Deschauer, Steffen Syrbe, Matthias K. Bernhard: «Augmentation des valeurs hépatiques» - pas toujours des indicateurs d'une fonction hépatique altérée; dans: Pediatric and Adolescent Medicine, Volume 6, Numéro 06, page 366-368, 2006, thieme-connect.com
  • Elliot B. Tapper, Sameer D. Saini, Neil Sengupta: tests approfondis ou tests ciblés de patients présentant des enzymes hépatiques élevées; dans: Journal of Hepatology, Volume 66, Numéro 2, pages 313-319, février 2017, journal-of-hepatology.eu


Vidéo: MALADIE DU FOIE GRAS. STÉATOSE HÉPATIQUE: Comment Inverser La Maladie En 7 Semaines (Août 2022).